Oh! Great
image
De son vrai nom Ito Ogure, il semblerait que ce soit plus ou moins par accident que maître
Oh! Great se soit lancé dans le manga. Alors qu'il
n'était qu'un simple salarié comme des millions au Japon, son goût
immodéré pour le pachinko lui causa quelques petits soucis financiers.
En clair, il croulait sous les dettes. Afin de pouvoir les rembourser,
Oh! Great envoya des planches à un concours de manga du magazine Hot
Milk, il ne gagna pas le grand prix mais fut lauréat, ce qui lui valu
tout de même d'empocher la somme rondelette de 100 000 yens, soit
environ 800 euros. Ce fut la révélation ! Oh! Great donna sa démission
et décida, à 22 ans, de gagner sa vie en dessinant des mangas. Pendant
plusieurs années, il dessina des mangas érotiques dans des magazines
pour adultes. Le goût des jolies filles et des poses sexy lui en est
visiblement resté. Même si en comparaison de la plupart des mangakas
spécialisés dans l'érotisme sa production reste très faible, ses trois
titres Angel Room, 5-Five et Junk Story sont des collectors pour ses
fans qui les surnomment les Trois Trésors Divins, en référence aux trois
objets sacrés (le miroir, le sabre et les perles) qui symbolisent la
souveraineté de la dynastie impériale ! Sa première série non érotique,
Burn-Up W fut interrompue dès le deuxième épisode suite à la suppression
du magazine qui la prépubliait. Depuis, Oh! Great a dessiné beaucoup de
séries de tous genres, dont les plus connues sont Enfer et Paradis,
Majin-Devil et Himikoden. Il a également travaillé sur le design du jeu
vidéo d'Himikoden et dessiné des histoires courtes pour plusieurs
magazines. Oh! Great travaille actuellement en parallèle sur deux séries
: Enfer et Paradis et Air Gear.